English
Ouvrages
"Télévision : deuxième dynastie", de Gaëtan Tremblay & Jean-Guy Lacroix (Presse de l'Université du Québec, 1991)

L'industrie de la radiotélévision canadienne, comme celle de la plupart des pays occidentaux, est en profonde mutation: son statu, ses structures et son mode de financement se modifient progressivement, sous la poussée conjuguée de facteurs technologiques, économique, politiques et sociaux. La scène montréalaise, en particulier, a subi des bouleversements importants au cours de la dernière décennie, notamment la création d'une nouvelle chaîne francophone privée, la vente de Télé-Métropole au groupe Vidéotron, les compressions dans les budgets de Radio-Canada et de Radio-Québec, la révision de la réglementation concernant la télévision et la câblodistribution par le CRT, le financement de la production indépendante par Téléfilm Canada, les déficits des stations privées.

Ces changements, loin d'être des phénomènes isolés, témoignent d'une restructuration en profondeur de l'industrie de la télévision. Des années 50 au début des années 80, les principaux acteurs de l'offre télévisuelle ont sans conteste été les radiodiffuseurs, mais une nouvelle dynastie, celle des distributeurs, exerce désormais son hégémonie sur l'industrie et préside à sa destinée. C'est à la démonstration de cette thèse que les auteurs de ce livre se sont consacrés. Le lecteur pourra lire ici un ensemble de données inédites sur l'industrie québécoise de la télévision des années 80 et une analyse originale des logiques à l'œuvre dans ce secteur de l'industrie.

> L'ouvrage sur le site de l'éditeur.
> Consulter l'ouvrage sur Google Books.

? OMIC 2004 - 2013
Powered by Custom Project