English
Articles, contributions
L’externalisation des activités de création dans les ICIC. A propos de tendances observables dans le secteur de la presse
Auteur :Franck Rebillard
Date de première publication :Juin 2006
Filière :Presse & information
Axe de recherche :Structures & stratégies financières et industrielles
Nombre de pages :12
Télécharger le pdf
Résumé de l'auteur :

L’entreprise de presse adossée à son imprimerie et dont les journalistes constitueraient les forces vives, longtemps image d’Épinal, ferait presque figure d’exception aujourd’hui. L’architecture de la firme intégrée verticalement tend à être complétée, voire dépassée, par une organisation plus éclatée entre des entités spécialisées dans chacune des activités composant la filière. Selon un schéma proche de celui connu dans l’audiovisuel ou la musique enregistrée par exemple, les activités de création sont de plus en plus externalisées par les éditeurs et les diffuseurs, ou au mieux "satellisées" dans l’orbite de groupes disposant d’une puissance commerciale et logistique avérée.

Le travail journalistique, principale activité de création de contenus dans la presse, s’organise sur ce mode dans les trois voies où ce secteur s’est le plus fortement développé ces dernières années : presse magazine spécialisée ; presse "en ligne" ; presse quotidienne gratuite. Nous proposons de revenir dans un premier temps sur chacun de ces cas - à partir de recherches socio-économiques personnelles et collectives menées sur le terrain français durant ces dix dernières années - afin de détailler les modalités d’externalisation de l’activité journalistique. Puis d’en prendre la mesure dans un second temps, en les ramenant à des évolutions structurelles touchant de façon transversale les industries de la culture, de l’information, et de la communication (ICIC), voire de portée plus générale.
? OMIC 2004 - 2013
Powered by Custom Project