Français
News
Conférence de Stéphane Dorin: "Calcutta Song, Musique populaire et globalisation dans l'inde populaire"
22 February 2011
 Le Réseau-Équipe "Industries culturelles et créatives" (MSH Paris Nord/CEIAS-EHESS/CNRS), vous invite le 10 mars de 16h30 à 18H pour assister à la conférence de Stéphane Dorin, Maître de Conférences à l'Université Paris 8, sur « Calcutta Song. Musiques populaires et globalisation dans l'Inde contemporaine ».
 
Le Réseau-Équipe "Industries culturelles et créatives" a été initié par Philippe Bouquillion (Professeur, Université Paris 8), Catherine Servan-Schreiber (Chargée de Recherche, CNRS/CEIAS), Raphaël Rousseleau (Post-Doctorant, CEIAS) et Julie Peghini (post-doctorante, MSH Paris Nord).
 
Lieu :
salle 662, au Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud, sur le nouveau site de l'EHESS (190 avenue de France, 75013 Paris ; 6ème étage) RERC ou métro 14 Bibliothèque, métro 6 Quai de la gare, bus 89).

 
Présentation : 
Nous nous intéressons aux manières qu’ont les amateurs et musiciens bengalis de faire du rock à Calcutta, de se l’approprier, mais aussi de l’écouter, en mobilisant les ressources locales et celles que les technologies de l’information et de la communication, comme le web et les media, mettent à leur disposition. Ainsi, seul un décentrement ethnographique par rapport aux flux culturels globaux permet ainsi de saisir les modalités de l'appropriation locale des formes culturelles globales en circulation.
 
Cette présentation prend appui sur un terrain commencé en Inde en 1997, renouvelé par un séjour en 2009, terrain qui est né d'une interrogation relative à l'ampleur des changements induits par la globalisation dans le fonctionnement des musiques populaires locales. La scène du jazz et du rock à Calcutta a fourni l'opportunité de saisir la circulation de la musique populaire occidentale à partir d'un lieu que l'imaginaire contemporain associe à la misère et exclut a priori du grand mouvement de la globalisation. Or, Calcutta montre une belle créativité en matière de rock depuis le début des années 1990, que ce soit dans ses formes les plus typiquement américaine ou britannique, mais aussi dans des innovations stylistiques proprement bengalies, comme la jibonmukhi music ou le Bangla Rock. Et les contacts entre musique populaire indienne et musique populaire occidentale sont déjà anciens, comme le montre la circulation du jazz en Inde dès les années 1920
 
De notre point de vue, étayé par notre travail sur le rock et le jazz à Calcutta, la globalisation culturelle des années 2000 prend le relais de globalisations antérieures - le jazz a ainsi circulé en Inde sous le Raj dès les années 1920 – et ne peut pas être pensée simplement en termes d’américanisation et de destruction des cultures locales. C’est pourquoi cette enquête sur les mondes sociaux de jazz et du rock à Calcutta, sur les gens et les lieux qui les font vivre, constitue une illustration, une étude de cas circonstanciée et documentée sur l’appropriation locale de formes culturelles en circulation. Et une ville du Tiers-monde, associée à la misère dans l’imaginaire contemporain, permet de comprendre que la globalisation culturelle a lieu partout, avec le même enjeu : faire en sorte que des formes culturelles globales, ici la musique populaire occidentale, soient mobilisées pour exprimer des préoccupations locales.
 
Stéphane Dorin
 
Publications sur l'Inde : 
- « Swingin’ Calcutta: the role of the Anglo-Indian musicians in the acclimatization of jazz in India », Jazz Research Journal, à paraître en 2011.
- notices "Jazz indien" et "Rock indien", Dictionnaire de l'Inde contemporaine, s.d. F. Landy, Armand Colin, 2010.
- « Les figures de la contestation dans le rock bengali », in Musiques populaires underground et représentations du politique, sous la direction de Jean-Marie Séca, EME/Intercommunications, 2007.
- « La globalisation du rock vue de Calcutta », Copyright Volume !, n°2005-1, septembre 2005.
- « Les cultures de la consommation. La publicité et la globalisation sous le regard de l’anthropologie », Social Anthropology/ L’Anthropologie sociale (Londres), volume 13 n°2, juin 2005.
- « La globalisation culturelle vue de Calcutta. Circulations de la musique populaire occidentale », in Les sociétés de la mondialisation, , LESTAMP, Université de Nantes, 2005 : http://www.lestamp.com/publications_mondialisation/publication.dorin.htm ; Traduction en arabe : http://www.alhorria.info.tn/print_article.php?num_article=9347, 2007.
? OMIC 2004 - 2013
Powered by Custom Project