Français
Books
"L'économie du journalisme", Les Cahiers du journalisme, n°20, dirigé par Dominique Augey & Franck Rebillard (Presses de l'université de Laval, 2009)
Ce numéro spécial des Cahiers du Journalisme est consacré à la dimension économique du journalisme. Il s’agit d’une approche originale du journalisme. Tandis que l’économie des médias d’un côté, ou la sociologie du journalisme de l’autre, sont largement investis – tous deux correspondent désormais à des champs scientifiques bien défrichés, forment des intitulés de cours dans nombre d’universités et donnent lieu à la publication d’ouvrages de synthèse attestant de leur consécration académique –, l’économie du journalisme s’apparente par comparaison à un domaine encore largement inexploré.

Ce numéro spécial fait place aux réflexions de chercheurs et de professionnels réunis lors d’une journée d’études à la Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord en juillet 2008, dans le cadre des travaux du Réseau d’études sur le journalisme (REJ). Les échanges durant cette journée ont été prolongés par les contributions des intervenants qui sont désormais présentées ici. Une telle démarche correspond à la nature de l’économie du journalisme : une thématique en construction. Échanges plus que certitudes, pistes de recherche plus que conclusions, le présent numéro des Cahiers du Journalisme se veut ouvert sur les nombreux champs d’analyse qu’il reste à débroussailler.

Ce numéro spécial se veut non seulement le reflet de travaux pionniers et théoriques, il se conçoit aussi comme étant fortement enraciné dans la réalité complexe et difficile dans laquelle les journalistes sont immergés, quel que soit le lieu où ils se trouvent. En effet, qu’il s’agisse de l’Europe ou du continent nord-américain, de la France ou du Québec, l’activité journalistique est confrontée à de multiples défis d’ordre économique. Figure emblématique et particulièrement touchée, la presse quotidienne payante doit faire face à la baisse et au vieillissement du lectorat, auxdifficultés financières dramatiques de certains journaux proches de la cessation d’activité, à l’augmentation du prix du papier, aux nouvelles formes de concurrence, que ce soit celle issue de la presse gratuite ou celle de l’information (gratuite ou payante) sur le Net. Dans une situation plus générale de démultiplication des canaux d’information, où les nouvelles se trouvent à notre portée à chaque seconde via notre journal papier ou les nouvelles technologies comme notre téléphone mobile, le journaliste – celui qui fait l’information, qui la cherche, qui la réfléchit, qui la hiérarchise – est dans une situation précaire et préoccupante.

Cette préoccupation, présente à l’esprit des auteurs réunis à l’occasion de ce numéro spécial, les a incités à déployer une attention particulière à l’égard de la presse écrite ou en ligne, en puisant dans des registres théoriques et méthodologiques assez variés. Ceci nous amène, en ouverture de ce dossier, à faire un point sur la façon dont la dimension économique du journalisme a été abordée par les disciplines scientifiques s’y rapportant les plus directement, dans l’espace francophone et international : les sciences de l’information et de la communication d’une part, les sciences économiques d’autre part.
 
> L'ouvrage sur le site de la revue.
> Acheter l'ouvrage sur Amazon.fr, sur Fnac.com, sur Chapitre.com, sur Decitre.fr.
 
? OMIC 2004 - 2013
Powered by Custom Project